Conseil consulaire du 2 juin 2015

Le 2 juin dernier s’est tenu à Berlin un Conseil consulaire présidé par M. Philippe Etienne, Ambassadeur de France. Avec Natacha Boroukhoff et Nicolas Stallivieri j’y ai participé.

Affaires consulaires à Hambourg
Les tournées sont désormais organisées au rythme d’une tournée toutes les 4 semaines contre une toutes les 6 semaines jusqu’en août 2014. C’est un progrès certain, bien qu’insuffisant.
Le dispositif mobile de relevé d’empreintes biométriques pour les demandes de passeports n’a cessé de montrer son incapacité à satisfaire une demande très forte. Nous l’avions déjà très clairement dit au secrétaire d’État aux Français de l’étranger lors de sa visite à Berlin le 2 octobre 2014. Les pannes permanentes de l’équipement « itinera » découragent les personnels en charge de sa manipulation et les Français qui doivent repartir sans avoir pu effectuer leur démarche avec succès. Cela est inacceptable ! Nous avons formulé pour le consulat de Hambourg une demande de poste biométrique fixe, solution simple et sans doute peu coûteuse. Monsieur l’Ambassadeur et Madame la consule présenteront cette demande au Ministère. Selon nous, un équipement fixe augmenterait l’efficacité des tournées.

Institut Français à Hambourg
Suite à notre question, il a été confirmé qu’aucun poste ne serait supprimé. Ainsi, les départs en 2015 seront compensés et un nouveau secrétaire général rejoindra l’Institut à la rentrée.
Nous avons insisté sur la re-convivialisation et la ré-humanisation de l’accueil de l’Institut. Cela nous semble être un chantier prioritaire sur lequel l’Ambassade comme l’Institut doivent se mobiliser. Espérons une réalisation concrète à très court terme. La situation actuelle ne permet ni un accueil professionnel des publics ni d’ailleurs de satisfaire aux contraintes de sécurité.
Coopération Universitaire
Alors qu’elle souffre d’un manque d’élan certain suite à la suppression du poste d’attaché universitaire, la coopération à Hambourg doit connaître une nouvelle dynamique et être renforcée !

Économie
Il a été convenu qu’une liste d’interlocuteurs conscients des réalités de terrain et spécialistes de l’accompagnement des TPE-PME, des auto-entrepreneurs et des Start-Ups au sein du réseau allemand de Business France sera remise aux conseillers consulaires pour orientation des agents économiques locaux. Nous avons demandé à être plus fréquemment informés !

Rapport d’activité annuel du poste consulaire
Prévu par les textes, ce rapport a été présenté pour la 1ère fois aux conseillers. Nous sommes autorisés à émettre un avis. Aussi, nous le ferons officiellement lors d’une prochaine réunion et nous publierons cet avis.

Emploi-Allemagne

Au service de l’insertion professionnelle des Français d’Allemagne

Le ministère des Affaires étrangères a mis fin entre 2004 et 2009 à la mission de service public des Comités consulaires pour l’Emploi et la Formation professionnelle (les CCPEFP) de Hambourg, Düsseldorf, Berlin et Munich. Pourtant ces trois derniers réalisaient en moyenne plus d’une centaine de placements par an.

Nous avions dénoncé ces choix faits au nom du principe de non-discrimination (positive…) de nos compatriotes et de l’évolution du droit en Europe. Certes l’Europe progressait mais ce contexte était également un contexte de repli budgétaire et du désintérêt politique de l’État. Les employées des CCPEFP ont été licenciées ou ont quitté leur poste.

Bernard de Montferrand, alors ambassadeur de France à Berlin déclarait dans une lettre du 30 mars 2009 : “…Ces décisions ne conduiront pas à laisser sans soutien les Français expatriés à la recherche d’un emploi. Les consulats conserveront leur mission d’information de nos compatriotes (…) et à leur prodiguer les conseils utiles au succès de leurs démarches (…). Nos ressortissants seront donc invités à s’adresser au réseau de l’Agence fédérale pour l’emploi (…) ainsi qu’à l’association Athéna. Cette dernière, qui assure une riche offre de conseil et de formation ainsi qu’une activité de placement, verra son champ d’activité étendu de la Hesse et de la Rhénanie-Palatinat à l’ensemble de l’Allemagne”…  

Voilà qui était dit ! Créée voilà plus de 15 ans à Mayence et ayant vécu moult vicissitudes, l’association Athéna e.V. porte cette plateforme Emploi-Allemagne. Elle a pour objet d’assurer l’information, l’accueil, l’orientation et le placement des demandeurs d’emploi français en Allemagne sur la base d’une convention passée avec l’Ambassade. Elle a son siège au consulat général de Francfort. Son travail fait l’objet d’un bilan annuel dans le cadre d’une assemblée générale dont je suis membre.

Depuis 2009 donc cette association reconnue d’utilité publique est l’unique structure semi-publique dédiée aux questions d’emploi pour nos compatriotes en Allemagne. Ses services ont été réorganisés, deux nouvelles collaboratrices l’ont rejointe, le nouveau site internet (http://www.emploi-allemagne.de/) a été financé par des subventions d’État. Des partenariats avec des entreprises et institutions locales sont organisés pour étendre ses activités.

Vous pouvez vous adresser à elle si vous êtes en recherche d’emploi ou de formation, déposer un CV, être mis en relation vers les offres. Accueil du lundi au vendredi de 8h30 à 14h au 069 79 50 96 21 ou  info@emploi-allemagne.de